MIYAMOTO Tsuneichi : Ier épisode : présentation et exemple des ritualistes ruraux dans Minkan-reki

Un ethnographe folkloriste en résonance avec la Théorie de la Magie de Hubert et Mauss.

Le présent article se propose avant tout de présenter brièvement la vie et l’oeuvre de l’ethnographe folkloriste MIYAMOTO Tsuneichi 宮本常一 (1907-1981) [1]. Afin de donner une idée de cette oeuvre encore peu connue en France, et qui n’est pas sans résonances avec l’oeuvre de Marcel MAUSS, Théorie générale de la magie, nous donnerons deux exemples tirés de Minkan-reki『民間暦』(Le calendrier populaire) (1942) : le cas des ritualistes et celui des arbres rituels. Ce sera l’occasion, sinon de tenter, du moins d’inviter à la comparaison entre les deux auteurs…

Télécharger l’article :

PDF - 1.6 Mo

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 20 décembre 2010 Pour citer cet article : Alexandre Mangin, « MIYAMOTO Tsuneichi : Ier épisode : présentation et exemple des ritualistes ruraux dans Minkan-reki », Revue du MAUSS permanente, 20 décembre 2010 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?MIYAMOTO-Tsuneichi-Ier-episode
Notes

[1Pour plus de détails, on se reportera à notre thèse de doctorat, MIYAMOTO Tsuneichi, un ethnographe folkloriste,
infatigable marcheur à la recherche de l’identité japonaise, Lyon, Université de Lyon (Lyon III), 2008,
(http://www.sudoc.abes.fr/xslt/DB=2.1/SET=2/TTL=1/SHW?FRST=1), texte édité en 2010 : Stuttgart,
Editions universitaires européennes.

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette