Paul Jorion : la crise du capitalisme américain

En 2007, la Bibliothèque du MAUSS publiait le livre de Paul Jorion, Vers la crise du capitalisme américain ? qui allait s’avérer prophétique et valoir à son auteur une notoriété méritée. Trois ans après, Eric Huber revient sur les analyses de Jorion. Après en avoir donné un excellent résumé, il en discute et nuance la thèse centrale. Et si la propension des Américains à s’engouffrer dans une spirale d’endettement sans fin – avec les effets qu’on a vus – tenait moins à des facteurs religieux et culturels qu’à une politique plus délibérée et cynique de cavalerie conforme au schéma de Ponzi ? Comme si les autorités américaines avaient fait en grand ce que Madoff a fait en plus petit.

Livre remarquable, ne se laissant pas enfermer dans l’impasse
épistémologique habituelle des analystes de la crise récente, qui cherchent
désespérément à isoler une cause physique qui déclencherait naturellement tout
le reste. Jorion, aussi bien anthropologue qu’économiste, s’attache à décrire la
réalité économique dans sa complexité, passant aisément des explications
commerciales aux explications sociologiques, et montrant comment les multiples
facettes de la société américaine se renforcent ou se contrecarrent. Il prend donc
bien en compte la nature humaine des relations économiques…

Télécharger le document :

PDF - 136.2 ko

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 24 septembre 2010 Pour citer cet article : Eric Huber, « Paul Jorion : la crise du capitalisme américain », Revue du MAUSS permanente, 24 septembre 2010 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?Paul-Jorion-la-crise-du
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette