La gouvernance des associations

Au CNAM Paris, le 7 et 8 septembre 2009

Site web : http://gouvernance-associations.cnam.fr

Au cours des dix dernières années, les outils du management se sont diffusés au sein d’un grand nombre d’associations. Ce phénomène observable dans ne nombreux pays a été entretenu par l’action des consultants et par de nouvelles formations de gestion dédiées à ce secteur. La révélation de scandales et agissements frauduleux de quelques dirigeants associatifs a renforcé ce mouvement. Dans ce contexte, la question de la gouvernance des associations - entendue comme le mode de structuration des rapports entre les parties prenantes autour d’un projet collectif - revêt une importance particulière. Tout l’enjeu est maintenant de savoir si cette question peut se résoudre par la simple transposition du modèle de l’entreprise.

Contrairement à l’entreprise capitaliste qui hiérarchise fortement ses participants en accordant aux actionnaires un statut privilégié, d’autres formes de gouvernance s’appuient ainsi sur un modèle juridique de l’association censé donner à ses différentes parties prenantes un poids identique en termes d’expression. Ainsi le système de gouvernance associatif peut dans certains cas favoriser la prise de parole (au sens d’Hirschman) d’acteurs aussi différents que les membres, salariés, bénéficiaires, bénévoles, activistes ou donateurs. Il peut aussi fournir des instruments pour organiser la prise de décision, construire le lien entre acteurs internes et acteurs externes ou supporter la collaboration en réseau. De telles finalités appellent cependant des moyens d’évaluation et une appréhension spécifique. Comme le montrent Laville et Sainsaulieu, celle-ci doit porter tant sur la qualité des échanges réalisés et les modalités de délibération du projet associatif que sur l’appréciation de son histoire, de son contexte et de son évolution.

La connaissance de l’association peut donc bénéficier d’une attention portée à ses modes de gestion et de gouvernance. De nombreux travaux en management et en théorie des organisations se sont centrés sur la mise au jour de la rationalité des acteurs associatifs. Mais si l’association est une affaire de rationalité, elle est aussi et surtout une affaire de légitimité. Il s’avère donc indispensable de compléter et d’enrichir l’approche organisationnelle construite autour d’outils de gestion par une analyse institutionnelle. Cet angle d’attaque a notamment été retenu par l’approche néo-institutionnelle qui a fait des associations un des ses terrains privilégiés d’observation. L’enjeu théorique sous-jacent auquel renvoie finalement la gestion des associations est, comme l’a montré Polanyi, celui d’une conceptualisation de l’économie dans les sociétés contemporaines non réduite aux seuls phénomènes de marché.

Programme général de la conférence

La participation à la conférence est gratuite mais l’inscription est obligatoire à :
gouvernance-associations@cnam.fr Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

> Première journée : Lundi 7 septembre

Accueil 9h30-10h : Amphithéâtre C Abbé Grégoire 292 rue Saint-Martin, Paris IIIe
Métro Arts-et-Métiers ou Réaumur-Sébastopol

1re session plénière (10h-11h15) : Quelle gouvernance pour les associations ?

Christian Hoarau introduit la séance (GREG, Conservatoire National des Arts et Métiers)
Ali Saib (sous réserve) Direction de la recherche du Conservatoire National des Arts et Métiers.

Dennis Young « Une vision économique de la gouvernance des associations »

Jean Louis Laville « Une vision socio-économique de la gouvernance des associations »

Pause 11h15- 11h30

2e session plénière (11h30-13h) : Quelles sont les perspectives européennes en matière de gouvernance associative ?

Table ronde animée par Christian Hoarau avec Florentine Maier, Filip Wijkström, Gemma Donnely-Cox, Kari Steen-Johnsen, Ingo Bode, Philippe Eynaud.

Déjeuner libre 13h-14h

Accueil 14h00-14h15 : Cnam-Intec 40 rue des jeûneurs 75002 Paris
Métro Bourse ou Grands Boulevards.
Programme : 45 chercheurs français et étrangers présenteront leurs travaux.

3e session (14h15-15h45) Quatre groupes parallèles (En Anglais et en Français)

Pause 15h45-16h

4e session (16h-17h30) Quatre groupes parallèles (En Anglais et en Français)

Clôture 17h30

20h Restaurant - Participation 30 € (sur réservation à gouvernance-associations@cnam.fr Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

> Deuxième journée : Mardi 8 septembre

5e session (9h-10h30) Trois groupes parallèles (En Anglais et en Français)

Pause 10h30-10h45

6e session (10h45-12h15) Quatre groupes parallèles (En Anglais et en Français)

Session plénière de clôture (12h15-12h45)

Pôt de clôture 12h45

Visite du musée des Arts et Métiers 14h30 (gratuit sur inscription à gouvernance-associations@cnam.fr)

Musée : 60, rue Réaumur 75003 Paris
Métro : Arts et Métiers, Réaumur-Sébastopol

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 4 septembre 2009 Pour citer cet article : RDMP, « La gouvernance des associations, Au CNAM Paris, le 7 et 8 septembre 2009 », Revue du MAUSS permanente, 4 septembre 2009 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?La-gouvernance-des-associations
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette