La Revue du MAUSS semestrielle, n°31, L’homme est-il un animal sympathique ?

Le contr’Hobbes

Premier semestre 2008, MAUSS/La Découverte, 335 p., 22 euros

Présentation de l’éditeur

Tout semble aujourd’hui donner raison à Hobbes : l’homme n’est-il pas effectivement un loup pour l’homme et rien d’autre ? Le pouvoir et l’intérêt ne sont-ils pas les seuls mobiles de toute action ?

Est-ce si sûr pourtant ? Prisonniers de l’axiomatique de l’intérêt qui a dominé la pensée occidentale depuis au moins trois siècles, nous avons oublié la force du courant qui s’y est constamment opposé : le « contr’Hobbes ». Son concept le plus central et le plus fécond est celui de sympathie, qui a structuré les Lumières écossaises, de Shaftesbury à Hume et à Smith. La sympathie, cette capacité de l’homme à se réjouir comme ses semblables de leurs joies ou à souffrir avec eux de leurs peines. Dans le prolongement de cette découverte philosophique essentielle, la sociologie, la psychologie, mais aussi l’économie, la biologie et l’éthologie n’ont cessé d’approfondir cette question. Ce numéro donne à voir l’ancienneté et l’étonnante actualité de cette tradition « sympathique », mais aussi ses ambivalences, voire son étrangeté.

Car la sympathie a ses faces d’ombre. Et si l’homme est un animal sympathique, c’est pour le meilleur... et pour le pire.

La présentation en ligne

Sommaire

I. L’homme est-il un animal sympathique ? Le contr’Hobbes


Prologue. Egoïste ? Altruiste ? De Hobbes au contr’Hobbes ?

La querelle de l’intérêt et de la sympathie. Petite anthologie philosophique des XVIIe et XVIIIe siècles, par Christian Lazzeri

Les implications de la théorie des sentiments moraux pour la pensée économique d’Adam Smith, par Ralph Anspach (@)

Invidious Sympathy in The Theory of Moral Sentiments, par Jean-Pierre Dupuy (@)

L’amour de l’humanité dans la morale utilitaire, par Jean-Marie Guyau

Jeremy Bentham et la sympathie pour le plus grand nombre, par Marie-Laure Leroy (@)

Du socialisme comme utilitarisme sympathique, par Eugène Fournière

L’« ère altruiste » ou le socialisme selon Benoît Malon, par Philippe Chanial (@)

A. Au-delà de l’intérêt ? Sympathie, confiance et réciprocité

Au-delà de l’intérêt. (Eléments d’une théorie anti-utilitariste de l’action I), par Alain Caillé

La sympathie comme opérateur du don, par Jacques T. Godbout

L’idéal d’égalité appartient-il au passé ? Homo reciprocans versus Homo oeconomicus, par Samuel Bowles et Herbert Gintis

Les fondements utilitaristes et anti-utilitaristes de la coopération en biologie, par Bruno Kestemont (@)

Le free rider et le confidence man. Intérêt, confiance et sympathie, par Philippe Chanial

Aux origines de la politique moderne : les passions et les intérêts, par Elena Pulcini (@)

B. Au-delà de la sympathie ? Antipathie, générosité et liberté

Comment l’homme peut-il être à la fois égoïste, bon et méchant ?, par François Flahaut

Toutes les manières de rater un don humanitaire, par Sandrine Chastang (@)

Hostilité et sympathie. Analyse d’un conte bouddhique, par Marc Anspach

L’affaire Anna O. : de la cure psychanalytique au don de soi, par Dominique Bourgeon (@)

Les ressorts de l’action. (Eléments d’une théorie anti-utilitariste de l’action II), par Alain Caillé

Les animaux sont-ils des êtres humains sympathiques ?, par Vanessa Nurock (@)

L’animal est-il un homme politique ?, par Alain Tonnet (@)

La vie est sans pourquoi. Redécouverte de la question téléologique, par Jacques Dewitte

Considérer enfin la parole-index, par Henri Raynal

II. Libre revue

Une éducation soixante-huitarde, par Christian Laval

De quoi le libéralisme est-il le nom ?, par Jean-Claude Michéa

Les médiévistes et le don. Avant et après la théorie maussienne, par Eliana Magnani (@)

André, mon maître. Hommage à André Gorz, par Françoise Gollain

Bibliothèque (@)




BON DE COMMANDE
Revue du Mauss semestrielle n°33. L’homme est-il un animal sympathique ?

Nom, prénom, organisme…………………………………………………………………
Adresse……………………………………………………………………………………
Code postal………………… Ville……………………………………………………….

Commande……… exemplaire(s) de

Revue du Mauss semestrielle n°33. L’homme est-il un animal sympathique ?

au prix de 22 euros l’exemplaire
(plus 3,80 euros de frais de port – franco au-dessus de 45 euros)
Paiement à joindre par chèque à l’ordre du MAUSS

Vous pouvez nous adresser votre règlement par courrier.


M.AU.S.S.
3 avenue du Maine
75015 PARIS
Tél. 01 42 84 17 03/15 50 – Fax. 01 42 84 24 17

Vous pouvez également nous adresser votre commande par courriel, puis la régler par Paypal™.

ISBN : 978-2-7071-5491-0

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 23 juin 2008 Pour citer cet article : RDMP, « La Revue du MAUSS semestrielle, n°31, L’homme est-il un animal sympathique ?, Le contr’Hobbes », Revue du MAUSS permanente, 23 juin 2008 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?La-Revue-du-MAUSS-semestrielle-367
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette