Ce que le don donne à voir, la délicate essence du social

Une conférence de Philippe Chanial le 15 octobre 2012 à Montréal

Lundi 15 octobre 2012, 17h30 à 20h. Université de Montréal (UQAM). Salle des Boiseries J –2805 UQAM — pavillon Judith-Jasmin 1455, rue Saint-Denis, Montréal. Entrée libre.

Cette conférence – organisée par la Chaire MCD en collaboration avec le département de sciences des religions – proposera de présenter de discuter ce paradigme du don, en soulignant notamment comment s’y mêlent ses dimensions descriptives et normatives et en le confrontant aux théories contemporaines de la reconnaissance et du care.
Philippe Chanial est maître de conférences en sociologie (Université Paris-Dauphine), chercheur à l’Institut de Recherche Interdisciplinaire en Science de la
Société (IRISSO-CNRS) et rédacteur en chef de La Revue du MAUSS,
Mouvement Anti-utilitariste dans les Sciences Sociales.

En quoi le paradigme du don peut-il permettre de forger une théorie générale de l’action et de la relation interhumaine résolument anti-utilitariste ? Que nous donne-t-il à voir, sinon, pour reprendre cette belle formule de Mauss, ces « moments fugitifs où la société prend », où celle-ci se cristallise, prend corps, se rend sensible à ses membres ? Comme si le don était l’« acte sociologique » par excellence, le performateur de l’alliance et son symbole, qui vient ouvrir, sur fond de violence, à la possibilité même d’un monde commun.

PDF - 442.3 ko

Les travaux de Philippe Chanial, au croisement de la sociologie, de la philosophie morale et politique et de l’anthropologie, sont principalement consacrés à la théorie du don et de la relation interhumaine, mais aussi aux thèmes de la reconnaissance, de la sympathie et de la gratuité ainsi qu’à l’histoire du socialisme, de la protection sociale et aux formes associatives contemporaines.
Il a récemment publié les ouvrages suivants : La sociologie comme philosophie politique. Et réciproquement, La Découverte, 2011 ; Éloge de la gratuité (en collaboration avec Alain Caillé), La Découverte, 2011 ; La délicate essence du socialisme. L’association, l’individu et la République, Le Bord de l’eau, 2009 ; La Société vue du don. Manuel de sociologie anti-utilitariste appliqué, La découverte, 2008.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 2 octobre 2012 Pour citer cet article : RDMP, « Ce que le don donne à voir, la délicate essence du social, Une conférence de Philippe Chanial le 15 octobre 2012 à Montréal », Revue du MAUSS permanente, 2 octobre 2012 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?Ce-que-le-don-donne-a-voir-la
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette