Pascal Michon, Les Rythmes du politique

Démocratie et capitalisme mondialisé, Les Prairies Ordinaires, 311p., 17 €.

Présentation de l’éditeur

La mutation du capitalisme qui vient d’avoir lieu nous oblige à repenser de fond en comble la question de la démocratie. Nous vivons le paradoxe d’un monde plus fluide, plus ouvert, plus libre, mais aussi plus divisé, plus inégalitaire, plus féroce qu’il ne l’a jamais été. Or, la plupart des paradigmes théoriques et critiques dont nous disposons ne rendent pas compte de cette double réalité. Pour comprendre ce monde, il faut s’adosser à l’idée que le politique s’inscrit directement dans les corps, le langage et le social, qu’il en détermine les rythmes. On voit alors que les nouveaux modes de domination ne passent plus par des effets systémiques, ni par des disciplines, mais s’expriment plutôt à travers des techniques rythmiques fluides, qui affaiblissent les forces contestataires, diluent les résistances et démultiplient les formes de vie tout en les vidant de leur puissance d’agir et d’exister.

Lire l’avant propos de l’ouvrage.


Ici, une longue recension des rythmes du politique, rédigée par Sylvain Dzimira, suivie d’un échange entre Pascal Michon, Sylvain Dzimira et Sénèque...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 22 octobre 2007 Pour citer cet article : RDMP, « Pascal Michon, Les Rythmes du politique », Revue du MAUSS permanente, 22 octobre 2007 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?Pascal-Michon-Les-Rythmes-du
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette