SOPHIAPOL. Au-delà de l’axiomatique de l’intérêt ?

Journée d’étude, Jeudi 16 octobre 2008, Paris X-Nanterre, salle D201

SOPHIAPOL, E.A. 3932
Laboratoire de sociologie, philosophie et anthropologie politiques

L’axiomatique de l’intérêt, cette évidence de base qui traverse toute l’histoire de la philosophie, des sciences sociales ou de la psychanalyse et qui nous pousse irrésistiblement à tout expliquer des actions humaines par l’intérêt –quoi qu’on mette sous ce terme – semble décidément indéracinable. Elle est ainsi agencée, en effet, que même les conduites qui peuvent sembler lui être les plus étrangères pourront toujours y être ramenées. La même chose est vraie des concepts d’utilité ou de préférences des économistes, purement tautologiques et donc irréfutables. Cette irréfutabilité, à son tour, peut être vue comme une force ou au contraire comme une faiblesse. Le débat sur ce point devient particulièrement intéressant lorsqu’il porte sur le statut de la quête de reconnaissance ou de l’affirmation des identités. Peut-on dire que viser à être reconnu, c’est tenter de satisfaire un « intérêt de reconnaissance », ou, doit-on penser, au contraire que la quête de reconnaissance, du fait même qu’elle est par nature dépendante des autres, fait nécessairement sortir du registre de l’intérêt (pour soi) ? Dans le sillage d’une précédente réunion du SOPHIAPOL sur ce thème, on entend, en limitant le nombre des communications et en laissant du temps à la discussion, tenter de poser ces questions un peu en profondeur en croisant les regards philosophique et sociologique.

Matin

- 10 h – 11 h 30 : CELINE SPECTOR : « Inflexions de la rationalité : Rousseau, l’intérêt, l’amour-propre  ».

- 11 h 30 – 13 h : PHILIPPE CHANIAL : « La réciprocité entre intérêt et bienveillance (et entre Gouldner et Mauss) »

13 h – 14 h : déjeuner

Après-midi

- 14 h – 15 h 30 : CHRISTIAN LAZZERI : « Intérêt et identité ».
- 15 h 30 – 17 h : ALAIN CAILLE : « Une théorie anti-utilitariste de l’action »

Les personnes intéressées sont invitées à le faire savoir à Marie Garrau (mgarrau@u-paris10.fr), secrétaire du SOPHIAPOL, qui pourra leur faire parvenir d’éventuels textes préparatoires à cette journée, et notamment ceux d’A. Caillé (publiés dans les numéros 31 et 32 (à paraître) de La Revue du MAUSS) qui seront discutés lors de sa présentation.


DEPARTEMENTS DE PHILOSOPHIE ET DE SOCIOLOGIE  UNIVERSITE PARIS X – NANTERRE
200 avenue de la république, 92000 Nanterre Cedex.
Tel : 01 40 97 73 78.Fax : 01 40 97 73 78. Email : Mireille.Laurent-Barbot@u-paris10.fr

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 24 septembre 2008 Pour citer cet article : RDMP, « SOPHIAPOL. Au-delà de l’axiomatique de l’intérêt ? , Journée d’étude, Jeudi 16 octobre 2008, Paris X-Nanterre, salle D201 », Revue du MAUSS permanente, 24 septembre 2008 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?SOPHIAPOL-Au-dela-de-l-axiomatique
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette