Philippe chanial (dir.), La société vue du don

Manuel de sociologie anti-utilitariste appliquée

coll. Texte à l’appui/bibliothèque du MAUSS, 2008, 576 p, 30 €.

Présentation de l’éditeur

Le don fait-il encore société ? Ou, du moins, contribue-t-il encore à certains de ses ressorts essentiels ? Est-il toujours actuel ? En apparence, non. Les sociétés anciennes se sont pensées dans le langage du don mais nous, modernes, parlons un tout autre idiome, celui de l’intérêt notamment. Peut-être nous arrive-t-il encore, dans l’intimité et dans nos relations personnelles, de donner, mais il semble bien illusoire, et surtout bien naïf, de considérer que le don serait toujours au cœur de nos sociétés contemporaines et qu’il contribuerait encore à nourrir liens, échanges et identités sociales. Faut-il alors, comme y invite la sociologie aujourd’hui, l’abandonner au folklore des anthropologues et aux spéculations des philosophes ?

Conçu comme un manuel de sociologie anti-utilitariste résolument empirique et appliquée, ce livre vise, au contraire de ces évidences partagées, à rappeler, à l’épreuve des terrains les plus variés, que le système du don – le « donner-recevoir-rendre » de M. Mauss – n’est aujourd’hui ni mort, ni moribond mais bel et bien vivant pour qui sait voir. Plus encore, il suggère que le don constitue, aujourd’hui comme hier, le système même des relations sociales en tant qu’elles sont irréductibles aux relations d’intérêt économique ou de pouvoir, aussi prégnantes soient-elles. La sociologie a donc tout à gagner à porter sur les phénomènes sociaux un regard neuf, à chausser d’autres lunettes que celles qui se bornent, un peu paresseusement, à démasquer, toujours et partout, l’intérêt et le pouvoir. Les lunettes du don.

Vus du don, les champs classiques de la sociologique prennent un tout autre relief. Qu’il s’agisse du monde du travail et des organisations, de la sociabilité, familiale, amicale, amoureuse, des questions de genre et d’identité, de la protection sociale et de la solidarité ; des associations ou de la philanthropie ; du champ de la médecine et de la santé ou encore de la religion, de l’art et de la science, chacune des contributions ici réunies, rédigées par des spécialistes reconnus dans ces différents domaines, démontre combien le paradigme du don ouvre la voie à une intelligence inédite des phénomènes sociaux. Invitant le sociologue à porter son regard sur ce qui circule entre les hommes (et pas uniquement sur ce qu’ils prennent et accumulent), il donne à voir cette délicate essence du social si chère à Marcel Mauss.

Table des matières

Table des matières

Introduction. « Ce que le don donne à voir » par Philippe Chanial

I / Monde du travail, monde du don ?

Don et sociologie des organisations
1. Travail, organisation et échange social, par Norbert Alter
2. Don et stratégie, par Jacques T. Godbout

Le don au travail
3. Quand les gens d’affaires se font des cadeaux, par Jacques T. Godbout
4. Licenciements collectifs : le prix d’une dette symbolique, par Sylvie Malsan
5. Les enjeux identitaires du don dans les relations entre gardiens et locataires du logement social, par Hervé Marchal
6. L’esprit du don : archaïsme ou modernité de l’élevage ?, par Jocelyne Porcher

II. Sociabilités, genre et identités : les liens du don

En guise de préambule
7. La part du don. Esquisse d’évaluation, par Ahmet Insel

Famille et amour
8. Rituel oblatif d’un mariage en France contemporaine, par Guy Nicolas
9. Don, dette et réciprocité dans la parenté, par Jacques T. Godbout

La sociabilité entre amitié et rivalité
10. Le don des paroles. Ce que dire veut donner, par Alain Caillé
11. La table sens dessus dessous. De l’hospitalité agonistique, par Marianne Mesnil et Vintilà Mihailescu
12. Le don mauritanien, par Serge Latouche
13. Jeunes issus de l’immigration et domination postcoloniale : la dette en trop, par Julien Rémy

Le sexe du don
14. Assujetties au don. Réflexions sur le don et le sujet féminin, par Elena Pulcini
15. Dons jouant. Âgon et séduction, par Julien Rémy
16. Du sexe des dons, par Philippe Rospabé

III. État, solidarité et protection sociale : justice et injustice du don

Genèse de l’État et de la protection sociale
17. Du don à l’impôt. Libéralité et finances de la monarchie française d’Ancien Régime, par Alain Guery
18. Donner aux pauvres, par Philippe Chanial

Don et politiques sociales
19. Structures et pratiques de l’échange dans le RMI , par Frédéric Cauvet
20. Du travail social : la part du don, par Paul Fustier

IV. Association et philanthropie : agir par le don

Don et association
21. Liens primaires et tiers secteur, par Jacques T. Godbout
22. La société civile mondiale qui vient , par Alain Caillé

Philanthropie et action humanitaire
23. La philanthropie moderne à la lumière de Marcel Mauss, par Ilana Silber
24. Le sacrifice impossible : contradictions de l’action humanitaire, par Soizick Crochet

V. Médecine santé : soigner, donner, sacrifier

Don de soin, don de soi ?
25. Don et sacrifice en cancérologie, par Isabelle Marin
26. Du médicament comme don et symbole, par Dominique Bourgeon (et Alain Caillé)
27. De la dette à l’identité : le don d’organes et de sang, par Jacques T. Godbout
28. Le cadeau empoisonné ou la double greffe de Jacques X., par Dominique Bourgeon
29. Gémellité et métiers du soin. Du don de vie au don de soi, par Dominique Bourgeon

Érosion du don et déshumanisation de la médecine
30. Le don, la maladie et la déshumanisation de la médecine, par Alain Caillé
31. L’érosion de la « part gratuite » en médecine libérale, par Philippe Batifoulier et Bruno Ventelou

VI. Religion, art et science : l’énigme du don

Religion et sacré
32. La religion, un lien social articulé au don, par Jean Paul Willaime
33. Repères pour une histoire de la naissance de la grâce, par Camille Tarot
34. L’éthique catholique et l’esprit du non capitalisme, par Marcel Hénaff

Art, science et création
35. Des dons et des talents, par Lewis Hyde
36. Communauté scientifique, communauté du don ?, par Lewis Hyde
37. Le don, l’art et la science, par Jacques T. Godbout

Pour conclure cet ouvrage
38. Donner une épitaphe, par Louis Maitrier

Postface.
Esquisse d’une grammaire des relations humaines en clé de don, par Philippe Chanial

Origine des textes


BON DE COMMANDE
La société vue du don

Nom, prénom, organisme…………………………………………………………………
Adresse……………………………………………………………………………………
Code postal………………… Ville……………………………………………………….

Commande……… exemplaire(s) de

La société vue du don
de Philippe Chanial (dir.)

au prix de 30 euros l’exemplaire
(plus 4 euros de frais de port – franco au-dessus de 45 euros)
Paiement à joindre par chèque à l’ordre du MAUSS

Vous pouvez nous adresser votre règlement par courrier.


M.AU.S.S.
3 avenue du Maine
75015 PARIS
Tél. 01 42 84 17 03/15 50 – Fax. 01 42 84 24 17

Vous pouvez également nous adresser votre commande par courriel, puis la régler par Paypal™.

ISBN : 9782707154569

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 16 mai 2008 Pour citer cet article : RDMP, « Philippe chanial (dir.), La société vue du don, Manuel de sociologie anti-utilitariste appliquée », Revue du MAUSS permanente, 16 mai 2008 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?Philippe-chanial-dir-La-societe
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette