L’Invention de l’économie

Albin Michel, Paris, 2005, 263 p., 22 €.

Publié dans le n° 28 de la Revue du MAUSS semestrielle (2e sem. 2006)

Si S. Latouche est devenu un des principaux inspirateurs des décroissants, c’est à la suite de ses réflexions critiques sur l’économie politique, amorcées de longue date. Il a eu raison de réunir dans cette Invention de l’économie un certain nombre des textes qu’il a écrits sur l’histoire, la généalogie et l’épistémologie de la science économique. Nombre d’entre eux ont d’ailleurs été publiés dans La Revue du MAUSS (ce n’est pas toujours signalé). On mesure mieux ainsi la cohérence, la force et la constance de son parcours.

Alain Caillé

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 20 avril 2007 Pour citer cet article : Alain Caillé, « L’Invention de l’économie », Revue du MAUSS permanente, 20 avril 2007 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?L-Invention-de-l-economie
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette