Il legame del dono

2008, Vita e pensiero, Milan, 636 p, 45 €.

On ne sait pas ce que l’auteur(e) n’a pas lu sur le don. La bibliographie est impressionnante, apparemment très exhaustive, au moins pour la littérature française et italienne sur le sujet, et l’ensemble est tout à fait intéressant pour les Maussiens italiens ou italianophones. Le corps principal du livre consiste en une discussion critique très serrée des thèses de Jean-Luc Marion et Jacques Derrida sur le don menée dans le souci d’élaborer une ontologie du don mieux fondée. L’intérêt pour nous est que cette ontologie rejoint assez directement les formulations du MAUSS (bien restituées pp. 14 sq), à travers une dialectique du don et de la donation, du dare et du donare, plus immédiate en italien qu’en français, qui établit le primat hiérarchique de la gratuité et du désintéressement sur l’échange proprement dit dont ils sont pourtant inséparables. L’auteur conclut que le lien du don trouve sa vérité spéculative et sa fécondité pratique dans le don du lien. Ontologie et sociologie, même combat ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 27 juin 2008 Pour citer cet article : Alain Caillé, « Il legame del dono », Revue du MAUSS permanente, 27 juin 2008 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?Il-legame-del-dono
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette