Errance et solitude chez les jeunes

Téraèdre, Paris, 2007, 103 p., 14 euros.

Reprenant les textes d’une journée d’étude tenue à Strasbourg où résident la totalité des auteurs, ce court volume, de lecture facile, recèle plusieurs pistes sur la question des jeunes. Sa plus grande qualité est de rassembler autour de cette problématique des gens qui n’ont pas l’habitude, en France, de s’asseoir à la même table, à savoir notamment des sociologues et des psychologues/psychanalystes, mais aussi des anthropologues et des éducateurs spécialisés. Avec des contributions de pointures telles que Serge Lesourd, Liliane Goldsztaub, Pascal Hintermeyer et David Le Breton notamment, l’ensemble constitue et un rappel et une introduction à la question du passage à l’âge adulte dans nos sociétés, ses enjeux, ses difficultés, mais également ses moments positifs.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 3 avril 2008 Pour citer cet article : François Gauthier, « Errance et solitude chez les jeunes », Revue du MAUSS permanente, 3 avril 2008 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?Errance-et-solitude-chez-les
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette