Dominique Bourgeon, Don, résilience et management

Des figures du soin à l’univers singulier des services hospitaliers

Ed. Lamarre, 174 p., 30,40 €.

Présentation de l’éditeur

Ce livre explore la place essentielle du don dans les soins et le management. II offre, par ce choix conceptuel, une clé majeure du quotidien hospitalier et des motivations profondes des soignants. Choisissons-nous un métier paramédical en fonction de considérations liées au marché de l’emploi ou la notion de vocation renvoie-t-elle encore aujourd’hui à une réalité ?

Tel est l’objet de la première partie de cet ouvrage où l’auteur étudie plusieurs professions de soins et plus particulièrement le métier d’infirmière. Il apparaît, au fil des pages, que le fait de devenir soignant peut donner du sens à sa propre histoire de vie. Ainsi, le métier de soignant permet certainement de positiver les grands ou moins grands accidents de la vie dans une démarche professionnelle.

Le contexte dramatique et fatal du soin - de l’univers hospitalier - induit, entre les différents acteurs, des échanges extrêmement personnalisés, chargés d’affects. Il n’est pas aisé d’affronter au quotidien la maladie voire la mort et cette réalité constitue la spécificité des métiers de la santé. Le quotidien des services de soins exige des modes de régulation que les modèles de management ne peuvent fournir. Provenant en majorité du monde de l’entreprise, ils sont perfectibles et peu opérants face à un quotidien parfois tragique. Cette particularité se situe à la source des difficultés quotidiennes et les services de soins exigent un mode organisationnel singulier qu’il convient de concevoir. Or, le don, tel que l’a mis en évidence Marcel Mauss, offre une perspective intéressante pour la compréhension des rapports humains au sein des unités de soins. Ce mode d’échanges réciproques offre, à l’auteur, les moyens d’étudier, les processus de régulation au sein d’une équipe soignante, les conditions d’un accord durable entre les acteurs, les dérives potentielles de la réalité hospitalière comme la recherche du bouc émissaire et le « burn out ».

Dominique Bourgeon est l’auteur d’une thèse de sociologie sur le « don qui guérit » dont La Revue du MAUSS permanente a publié un extrait :
Le cas Anna O.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

// Article publié le 2 janvier 2008 Pour citer cet article : RDMP, « Dominique Bourgeon, Don, résilience et management , Des figures du soin à l’univers singulier des services hospitaliers  », Revue du MAUSS permanente, 2 janvier 2008 [en ligne].
http://www.journaldumauss.net/./?Dominique-Bourgeon-Don-resilience
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette